DJI_0305.jpg

L'histoire de Touffou

DJI_0317.jpg

Édifié au XIIe siècle par la famille Oger, Touffou traverse six siècles jusqu'à la révolution française entre les mains de la même famille (Oger, Mauléon, Chasteigner de La Rocheposay)

Le donjon de défense est agrandi et transformé en habitation au XVe siècle (avec création d'escaliers, de toiture et de fenêtres). 

Les quatre tours (St-Georges, St-Jean, la Chapelle, et l'Hôtellerie) ainsi que l’aile Ouest sont ajoutées en 1520 dans le style Renaissance.

Après la Révolution Touffou est vendu plusieurs fois :

- en 1897 à la famille de Vergie,

- puis en 1966 au publicitaire écossais David Ogilvy  

Touffou a du se remettre de la révolution française, et de l'occupation allemande durant la deuxième guerre mondiale.

C'est une propriété habitée, classée "Monuments Historiques" depuis 1923. ouverte au public et à l'international.

Les Jardins remarquables

Le parc est un ensemble boisé parcouru d'allées.

 

Les jardins ont été réalisés depuis 1966 par la famille Ogilvy et sont labellisés « Jardins Remarquables » depuis 2004.

Le jardin haut est de style anglais, les deux autres furent conçus par le paysagiste italien Paolo Perjrone.

  • Le Jardin anglais constitué de quatre espaces rectangulaires clos d’ifs, comprend une roseraie, un bassin, et un grand terrain de croquet.

  • Le Jardin de l’Aumônerie est formé d’une succession de carrés de pyramides sur des parterres de roses banches bordés de buis

  • Le Jardin de la Terrasse des Tournois est en surplomb de la Vienne. Deux lavoirs y sont entourés de parterres de buis en forme de trapèzes recouvert de népétas géants.

"Jardin remarquable" est un label créé en 2004 par le ministère de la Culture.

La famille Ogilvy 

David Ogilvy.JPG

 

Le château de Touffou fut acheté en 1966 par le publicitaire David Ogilvy (1911 - 1999). et reste aujourd'hui administré et habité par son épouse.

 

La société "OGILVY" que David a créé aux Etats Unis et développé mondialement, est présente dans de nombreux pays. 

Elle fut achetée en1989 par le groupe anglais WPP.

 

Touffou fut le lieu d'inspiration des 35 dernières années de David, et continue à héberger ses séminaires ainsi que ceux du groupe WPP.

 

C'est à Touffou que David Ogilvy continua à piloter ses équipes de créatifs et qu'il écrivit ses derniers livres :

"Blood Brains and Beer", "Les confessions d'un publicitaire",  "La publicité selon Ogilvy", "The unpublished David Ogilvy". 

 

Vous trouverez quelques spécimens en consultation dans notre kiosque.

DJI_0279.jpg

L'imposant château défensif du Moyen Âge révèle à l'intérieur comme à l'extérieur six siècles d'architecture.

 

François Ier y fut reçu avec la cour lors de sa visite en Juin 1541 à Chatellerault.

La chambre où il dormait fait partie du circuit de visite.

richesdemeures.net